Savez-vous que 2 millions de tonnes de déchets d’ameublement sont produits chaque année en France ? La plupart de ces meubles finissent incinérés ou jetés en décharge et une petite quantité seulement est réparée, réutilisée et recyclée.

Pourtant, le recyclage est très important, car il peut procurer de nombreux avantages écologiques et économiques. Non seulement il permet de recréer des matières premières et de nouveaux produits, mais il réduit l’impact environnemental et évite l’enfouissement.

Il permet même de préserver les ressources naturelles et de créer de nouveaux emplois. Mais la question qui se pose est : comment fonctionne le recyclage après le débarras d’une maison ?

Qui se charge du recyclage après le débarras ?

La plupart des produits recyclables que les entreprises de débarras collectent après avoir vidés les maisons sont des meubles et des matelas. Vieux canapés, placards, étagères, tables, chaises, lits, … Tous types d’encombrants sont traités par les professionnels du débarras afin de pouvoir leur donner une seconde vie.

Autrement dit, ils ne vont pas finir dans les poubelles ou dans les décharges. Et ils ne vont pas non plus être brûlés. Ils seront pris en main par des experts et ils vont tout d’abord être triés avant d’être nettoyés et d’être traités.

Comment se déroule le tri ?

Le triage par catégorie

Le triage des meubles se déroule généralement dans un centre de tri. Les encombrants sont triés tout d’abord triés par catégorie, c’est-à-dire que les meubles de grandes tailles seront séparés des meubles de petites tailles. Et il en va de même pour les électroménagers et les matelas, ils seront mis de côté pour ne pas être mélangés avec les autres.

Le triage en fonction de l’état des meubles

Outre le triage par catégorie, il y a aussi le triage en fonction de l’état des meubles. En fait, les meubles trop dégradés seront stockés dans une benne pour être recyclés ou valorisés énergétiquement. Et les meubles en bon état seront stockés dans un autre endroit pour être rénovés, repeints, reformés ou upcyclés.

Le triage en fonction des matériaux

Par ailleurs, les entreprises de débarras peuvent aussi procéder au triage en fonction des matériaux qui composent les mobiliers usagés. Ici, il s’agit surtout de distinguer les meubles en bois, les meubles en plastique, les équipements en métaux, les papiers et les cartons, les emballages en verre et les matelas.

Le recyclage des meubles en bois et en plastiques

Les meubles en bois seront, en effet, broyés pour être transformés en matières premières et pour servir à la production de nouveaux meubles. Et les meubles en plastique seront triés en fonction du type de plastique, puis broyés et transformés en billes pour être utilisés dans la fabrication de tuyaux ou d’autres matériaux plastiques.

Le recyclage des équipements en métaux

Pour ce qu’il en est des équipements en métaux, ils seront triés en fonction de la famille de métaux. En général, on distingue les métaux ferreux et les métaux non-ferreux. Les métaux ferreux sont l’acier, le fer et la fonte. Et les métaux non-ferreux sont le cuivre, l’aluminium, le laiton, l’inox, le plomb et l’étain.

Les entreprises de débarras qui s’occupent du recyclage des métaux vont les stocker dans des conteneurs différents avant de les envoyer au centre de tri. Et une fois qu’ils arrivent dans cet endroit, ils seront convoyés sous forme de balles, puis fondus et purifiés.

Ainsi, ils seront transformés en matières premières et vont se présenter sous forme de lingots, de bobines ou de barres à incorporer dans la conception de nouveaux produits finis.

Le recyclage des papiers et des cartons

Les papiers et les cartons sont des matières premières constituées de fibres de bois biodégradables, recyclables et non-toxiques appelées cellulose. Ils peuvent être compostés, valorisés énergétiquement ou recyclés.

Pour les recycler, les professionnels du débarras vont tout d’abord les triés puisqu’il existe des papiers et cartons recyclables et des papiers et cartons non-recyclables. Sont considérés, par exemple, comme papiers et cartons recyclables les journaux, les magazines, les enveloppes blanches, les briques de lait et de jus de fruits, les suremballages des packs de yaourts et les boîtes de céréales.

Et sont considérés comme papiers et cartons non-recyclables les produits composés de produits toxiques tels que les enveloppes kraft, les livres à couverture rigide ou plastifiée, les papiers broyés, les papiers carbone, les papiers calque, les papiers photo, les papiers cadeau plastifiés et les papiers souillés par la nourriture.

Après le tri, les papiers et cartons seront envoyés dans un centre de recyclage et ils vont subir le processus de pulpage, c’est-à-dire qu’ils seront brassés dans l’eau afin de séparer les fibres de cellulose des produits résiduels. La pulpe ainsi obtenue sera ensuite assainie et désencrée pour enlever les produits chimiques du genre colles, vernies et encres.

A la fin, les papiers et cartons seront transformés en pâte, puis égouttés et séchés pour devenir des bobines. Ces bobines peuvent servir à la fabrication de nouveaux emballages carton et de feuilles de papier qui peuvent encore être recyclés une dizaine de fois.

Le recyclage des emballages en verre

En ce qui concerne le recyclage des emballages en verre, notamment des bouteilles, des bocaux et des pots en verre, il est généralement effectué dans un centre spécifique.

En fait, les produits en verre seront tout d’abord triés manuellement pour enlever les produits qui ne sont pas en verre. Ensuite, ils subiront un triage mécanique qui élimine toutes les capsules, les débris de faïence, les porcelaines, les bouchons et les papiers. Ils seront ensuite broyés et transformés en calcin et le calcin sera associé à de la silice, de la soude, du calcaire et des colorants et fondu dans un four à une température de 1 400°C.

Après cela, ils vont passer dans un moule dans lequel ils seront soufflés, puis refroidis. Et à la fin, ils seront transformés en de nouveaux bocaux, flacons, pots ou bouteilles qui peuvent être recyclés à l’infini.

Le recyclage des matelas

Les matelas seront stérilisés et démantelés pour servir à la création de panneaux thermiques ou de panneaux acoustiques pour le secteur du bâtiment. Sinon, ils peuvent aussi être traités pour créer de nouveaux articles pour la literie.

Le recyclage des appareils électriques et électroniques

Les appareils électriques et électroniques sont remplis de matières premières réutilisables. C’est pourquoi les professionnels du débarras les envoient aussi dans les centres de tri et de recyclage. Ils pourront poursuivre leur vie en tant que matériels d’occasion si leur état le permet et si les réparations sont possibles.

Sinon, ils vont devenir des DEEE ou Déchets d’équipements Électriques et Électroniques et seront démantelés, dépollués et recyclés. Plus précisément, chaque composant recyclable sera envoyé vers la filière la mieux adaptée ou du moins vers une filière spécialisée dans son traitement.